saga d’une montre : Omega Speedmaster First Omega in Space




Omega Speedmaster First Omega in Space


On a dit et écrit tant de choses sur la Speedmaster d’Omega sur l’homologation de cette pièce en vue d’en faire le chronographe officiel de la NASA pour chaque mission habitée, qu’on oublie facilement que la toute première Omega portée dans l’espace fut la Speedmaster de l’astronaute Walter M. Schirra portée lors de la mission Mercury Atlas 8 en octobre 1962. En hommage au 50ème anniversaire de la première Speedmaster en orbite terrestre, Omega vient de présenter la Speedmaster « First Omega in Space » en l’honneur de cet astronaute qui su, à titre individuel, faire le  choix si judicieux de cette montre-bracelet qui est, par la suite devenue une référence et un produit historique.


L’édition OMEGA Speedmaster « First Omega in Space » rappelle cette pièce que Walter M. Schirra acheta à un joaillier de Houston. Au cœur de son boîtier de 39,70 mm en acier inoxydable brossé et poli est logé le légendaire calibre 1861 à remontage manuel (initialement, il s’agissait du calibre 321 Lémania) dont la réputation s’est forgée après que ce mouvement ait équipé la fameuse OMEGA Speedmaster Moonwatch  à partir de 1968 (genouillère à la place d’une roue à colonne). Ce modèle au dessin très délicat et à la boîte n’intégrant pas les protège poussoirs devenu, après la règle, possède un rehaut en aluminium noir gravé d’une échelle tachymétrique.


Visible à travers sa glace box en saphir inrayable, et non plus en Hesalite,  le cadran noir verni classique fait, depuis 55 ans, de la Speedmaster le chronographe le plus célèbre au monde. Les compteurs 30 minutes et 12 heures sont respectivement situés à 3 heures et 6 heures, et le compteur de la petite seconde à 9 heures. Cette montre présente des index décalqués blancs. Quant aux index des heures et aux aiguilles des heures et des minutes, ils sont recouverts de Super-LumiNova. Ce chrono historique possède un fond vissé en acier inoxydable gravé en relief de l’Hippocampe, emblème traditionnel d’OMEGA, ainsi que les inscriptions «The first Omega in Space » et « October 3, 1962 », date de la mission Mercury Atlas 8. La Speedmaster « First Omega in Space » est une édition numérotée dont le numéro est gravé sur le fond du boîtier.


Le chronographe OMEGA Speedmaster « First Omega in Space » est proposé sur un bracelet en cuir de veau marron à surpiqûres beiges. Il est étanche à 50 mètres comme à l’origine et célébre les débuts d’une aventure qui allait se poursuivre par six alunissages et un demi-siècle d’exploration spatiale.


votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Dans le bureau de : Stéphane Belmont Directeur Marketing et de la Création chez Jaeger-LeCoultre.
wikimontres : étampage d’un boîtier de montre
Wikimontre : aux sources de l’automatisme
Saga d’une montre : La Santos de Cartier
Wikimontre : Les fuseaux horaires qui font bande à part
Saga d’une montre : Omega Speedmaster : Chapitre 2
Wikimontre : Résistance et robustesse : chapitre 2
Les standards de temps d’une journée

Découvrez

Harry Winston rejoint la Fondation de la Haute Horlogerie
BASELWORLD 2013 UNE NOUVELLE ERE
Sébastien Loeb Racing annonce son engagement en Porsche Matmut Carrera Cup pour la saison 2012
Seiko Grand Seiko Edition commémorative Diashock
Georges Clooney à Shangaï pour Omega
Bruno Jufer, vice-président Marketing & Sales Eterna