Saga d’une montre:Montre Rotonde de Cartier 35 mm en or gris, décor koala, marqueterie de paille


Montre Rotonde de Cartier 35 mm en or gris, décor koala, marqueterie de paille

La marqueterie de paille n’est pas en soi une vraie nouveauté sinon pour son application en horlogerie car, en ébénisterie fine, elle a été parfois utilisée, et l’est encore par certains artistes pour réaliser des compositions ressemblant à de la marqueterie. Il est vrai, dans le secteur de la montre, son application sur les cadrans relève de la véritable innovation. Initialement populaire, son entrée en horlogerie comme matériau précieux la transfigure et lui permet de gagner en noblesse. Cela permet également de faire connaître cette technique que certains ont sans doute pu appréhender du temps où, dans les collèges, il était encore d’usage de donner des cours d’Education Manuelle et Technique.


On s’en rappelle et la mémoire fait revenir à grand renfort de souvenir comment il fallait choisir la paille pour sa qualité, sa solidité, sa brillance ou même sa couleur. On se souvient combien il était difficile de la fendre, brin après brin sans la briser ou sans dévier.


Car, il fallait ensuite faire se rejoindre les bords de ces tubes végétaux puis les aplatir avec un plioir en os sur une surface préalablement encollée. Aujourd’hui l’artiste aux commandes qui a la charge de réaliser cette montre de Cartier éditée à seulement 20 exemplaires découpe ses motifs, ou plutôt ses éléments du motif avec une scie à chantourner ou à marqueter. Une fois chaque morceau découpé puis finement préparé, il faut alors assembler les éléments avant de supprimer l’épaisseur de matière sur laquelle la paille a été collée.

Une fois chaque composant rassemblé avec délicatesse, commence un minutieux travail d’assemblage qui, comme un puzzle, révèle au final le motif de la création. Sur le modèle Rotonde de cartier, cet assemblage de tiges de couleurs a donné naissance à un motif de koala en marqueterie de paille qui ne sera reproduit que 20 fois, pas une de plus.

Les brins végétaux, de tailles et de teintes différentes sont juxtaposés au plus près afin d’obtenir des effets de volume et de profondeur. Afin de se faire une idée des manipulations nécessaires à la réalisation d’un seul cadran, il faut avoir en tête qu’il faut près de 40 heures pour finaliser un seul cadran. Du blond au brun, la paille se teinte de sept nuances différentes pour dessiner et mettre en lumière, par ses reflets naturels et dorés, le motif du koala. Son éclat, sa brillance, la paille ne les doit qu’à elle-même : une fois teinte, puis assemblée sur le cadran, elle restera dans son état naturel, sans protection ni vernis.

.

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Girard Perregaux et le 7ème Art
Jaeger-LeCoultre réaffirme son soutien au programme de protection des sites marins
wikimontre : le guillochage traditionnel
Boutique Glashütte Original : À l’heure de Paris
Wikimontre : Heures légales et changements d’heure
Wikimontre : Les métaux : l’argent
wikimontre : l’art de l’émail : chapitre 1
Saga d’une montre : Blancpain Fifty Fathoms

Découvrez

Le Longines Paris Eiffel Jumping investit le Champs de Mars
Vacheron Constantin 57260
Frédérique Constant ouvre une boutique en Chine
JAEGER-LECOULTRE – UNIQUE AUCTION
Annouck Lepère
Scoop : Jay-Z infidèle… à Hublot?