Départ de Monsieur Fausto Salvi du poste de CEO de Perrelet



M Fausto Salvi quitte la société Perrelet dont il était le CEO pour d'autres aventures...

On l’apprend à l’instant, M Fausto Salvi, CEO de la marque Perrelet qu’il avait rejoint en 2009 vient d’annoncer son départ de la société pour poursuivre de nouveaux projets,  comme il l’annonçait dans le communiqué.

La mission que lui avait été confiée par Monsieur Rodriguez, le propriétaire de la société et du Groupe Festina, était de repositionner la marque d’un point de vue purement commercial et de re-visiter les collections pour leur donner un nouvel élan. Cet objectif est aujourd’hui atteint. Le réseau de distribution a fait l’objet d’une restructuration et la stratégie mise en oeuvre porte actuellement ses fruits. La marque est actuellement en consolidation et le positionnement est clairement défini, en particulier grâce à la présence de la “Turbine”, cette montre dont le cadran mobile offre une vraie identité de marque et lui permet de se distinguer des autres.



Perrelet Modèle Turbine, ici le modèle Erotic, une pièce puissante et graphique



Lors de son départ, Monsieur Salvi a tenu à rendre hommage au travail formidable réalisé par ses équipes, sans lesquelles il n’aurait jamais pu mener sa mission à bien. il a adressé  un remerciement tout particulier  à monsieur Rodriguez qui lui a accordé la liberté et la confiance de mener à bien sa mission et la mise en place d’une stratégie osée, mais payante.

Au nom de Perrelet, Monsieur Rodriguez remercie Monsieur Salvi  et lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière professionnelle…

Toute l’équipe de la Revue des Montres vous souhaite également bonne chance pour la suite de vos aventures professionnelles.


votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Le tatouage ultime : Reverso grande taille Jaeger-LeCoultre
Le nouveau film d’animation OMEGA en 3D lève le voile sur la technologie Co-Axial de la marque
Interview de Philippe Boven d’Arnold & Son
Toutes les montres, en boite
Wikimontre : les métaux : le platine chapitre 2
wikimontre : l’art de l’émail : chapitre 3
Wikimontre : la précision : suite 3
Anatomie d’un mythe : Jaeger-LeCoultre Reverso

Découvrez

Vacheron Constantin OVERSEAS HEURES DU MONDE
Concours Tissot spécial St-Valentin sur Facebook
CORUM – La valse effrénée de la Miss Golden Bridge
Vidéo : Zenith, Baselworld 2011
Etre sur la layline de la Giraglia Rolex Cup
Laurent Graire manufacture : Pendule électromécanique