Panerai Luminor 1950 Regatta 3 Days Chrono Flyback Titanio 47 mm : fan de lay line

Panerai regatta internet

Les amateurs de voile ayant une belle unité se demandent souvent quelle montre porter à l’approche d’une régate parce qu’il n’y a finalement pas grand chose de disponible pour eux dans le secteur en dehors de quelques montres de luxe et, aux antipodes, des instruments électroniques, efficaces mais souvent plus complexe qu’il n’y paraît à utiliser. Alors c’est vrai, dès demain, cette montre particulièrement saisissante d’intérêt aura une vraie concurrente sur le marché très segmentant de la régate mais cela n’empêchera pas ce modèle en titane au design très identifiable d’attirer les puristes en quête d’un garde-temps de pont susceptible de doubler les instruments électroniques embarqués et utilisés par le tacticien à bord.

Ce chronographe, véritable référence de skipper, est une sorte de montre étalon. Mains sur la barre, la pièce au puissant boîtier en titane parfaitement accessible et au cadran très lisible sera la sécurité en plus, l’outil dont on appréciera voir l’aiguille passer le 0 tout en faisant passer son étrave sur la lay line, la ligne de départ invisible située entre le bateau comité et la bouée au vent.

Regates Royales de Cannes 2012

L’instrument, pour l’avoir essayé, est imposant au poignet, c’est sans doute son seul défaut, mais beaucoup apprécieront. Toutefois, il faudra se méfier car on peut, dans une manœuvre être amené à l’accrocher sur un des éléments du pont. La belle dotée du premier et tout nouveau calibre de chronographe automatique mis au point par la manufacture Panerai (P.9100/R) est donc à réserver au skipper. On appréciera son maniement d’une grande simplicité et la facilité des réglages. Pour paramétrer le temps de compte à rebours, il suffit de presser sur le poussoir situé à 4 heures. Pour le reste, il suffit d’enclencher les poussoirs ici situés à gauche comme on le fait classiquement. Etanche à 100 mètres, le chronographe doté de la fonction flyback supportera parfaitement les embruns tout comme son robuste bracelet en caoutchouc…

Fiche technique : Référence : PAM00526.

mécanique à remontage automatique, calibre Panerai P.9100/R entièrement réalisé par Panerai, 133/4 lignes de diamètre, 9,55 mm d’épaisseur, 37 rubis, balancier en Glucydur®, 28 800 alternances/ heure. Dispositif antichoc KIF Parechoc®. 328 composants.

Boîtier : 47 mm, titane satiné. Poussoirs en titane satiné gravés à 8 et 10 heures pour les fonctions du chronographe. Poussoir orange satiné à 4 heures pour la fonction compte à rebours. Lunette: titane poli. Fond: verre saphir transparent.

Réserve de marche de 3 jours, deux barillets.

Fonctions: heures, minutes, petite seconde, chronographe flyback, compte à rebours, échelle tachymétrique graduée en nœuds marins, remise à zéro des secondes.

Étanchéité: 10 bar (~ 100 mètres).

Bracelet: caoutchouc personnalisé Panerai avec boucle trapèze en titane satiné. Fourni avec second bracelet.

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Piaget SIHH 2013 : Emperador Répétition Minutes Automatique Extra Plate en “live”
Anatomie d’une montre : Les montres à l’heure de l’hiver 2 : Conseils et astuces…
anatomie d’une montre : les montres à l’heure de l’hiver
Cartier ID Two : le futur du temps en toute transparence
HD3 SLYDE Digitale et Tactile : complications virtuelles
Anatomie d’un modèle : Hamilton Intra-Matic
Anatomie d’une montre : Zenith Pilot Big Date Special
Anatomie d’une montre : Tudor Heritage Black Bay

Découvrez

Bilan 5e édition BELLES MONTRES
Dans le bureau de François-Henry Bennahmias
Les 5 ans de Frédérique Constant
Inauguration officielle de la Maison Van Cleef & Arpels à Hong Kong
Chanel Horlogerie plonge avec Camille Lacourt
Concours SSC 2011 Réglage