Gatsby en Tiffany?

GATSBYtiffany-watch-1

Alors que les stars défilent sur les marches de Cannes et ses tapis rouges détrempés par la pluie, l’ambassadeur de Tag Heuer, Léonardo di Caprio incarne à l’écran Gatsby Le Magnifique, d’après le roman de Francis Scott Fitzgerald. Un livre mythique adapté à l’écran par Bazvec Carey Mulligan et Tobey Maguire, qui sera en salles le 15 mai et fait l’ouverture du Festival International du Film. Alors qu’il nous avait semblé que l’acteur portrait une Longines dans cette adaptation cinématographique, il semblerait plutôt qu’il s’agisse d’un modèle de Tiffany. Ce qui ne serait pas aberrant, compte tenu du contexte historique pour la maison américaine, par ailleurs sponsor du film. Mais Longines n’aurait pas été un mauvais choix non plus car la marque d’origine française était très en vogue dans les années 20, notamment aux Etats-Unis. Elle y était importée par une famille et portait le nom Longines-Wittnauer. Un choix qui aurait également été raccord avec l’époque.

Leonardo_Di_Caprio_1

L’acteur américain, emblème des publicités Tag Heuer depuis plusieurs saisons, porte au poignet à chacune de ses apparitions publiques, l’un des modèles de l’horloger suisse (propriété de LVMH), comme l’Aquaracer 500 M qu’il assure avoir contribué à dessiner.En contrepartie, Tag Heuer reverse une partie de son cachet au Natural Resources Defense Council et à Green Cross International, deux associations aux côtés desquelles Léo poursuit son combat pour une protection plus efficace de l’environnement. Mais Di Caprio apprécie aussi le chronographe automatique calibre 16 (43 mm) ou le Calibre 1887 Automatique (41 ou 43 mm). Et dans Inception, le film de Christopher Nolan (en 2010), il portait une Carrera, l’une des vedettes de la gamme Tag Heuer (ci dessous la tachymètre de 2011) sur les publicités de laquelle il figure actuellement.

Carrera Tachymètre

Dans Gatsby, Leonardo di Caprio succède à Robert Redford, qui avait tenu le rôle en 1974 dans le film éponyme. Gatsby est l’archétype de ce que peut devenir tout américain. Pourtant, il n’est pas heureux : il lui manque l’amour de Daisy. Elle symbolise ses désirs, ses souhaits. Mais au fond, cette question domine le film, par-delà l’ambiance années 20, les paillettes, les filles et le champagne : si Gatsby avait aussi l’amour, serait-il heureux pour autant? Vaste débat en effet.

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Tissot et Louis Moinet sur la plus haute marche
Une Omega Goldfinger vendue aux enchères
Franck Cammas Marin de l’année a reçu la JeanRichard Victory Watch
Le tourbillon RM JC vendu au profit des enfants défavorisés
Gerald Genta nous a quitté le 17 août à 80 ans pour entrer au Panthéon horloger
Technomarine inspire l’été avec la montre Cruise Original Lipstick
Opéra de Saint Honoré, la féminité sublimée
CALIBRE AUTOMATIQUE RICHARD MILLE RM 028 DUBAIL EDITION LIMITEE

Découvrez

Le Longines Paris Eiffel Jumping investit le Champs de Mars
Vacheron Constantin 57260
Frédérique Constant ouvre une boutique en Chine
JAEGER-LECOULTRE – UNIQUE AUCTION
Annouck Lepère
Scoop : Jay-Z infidèle… à Hublot?