L’horlo à l’heure denim

Il y a encore quelques années, ce qui fût le vêtement des orpailleurs valait au pire quelques dizaines d’euros. Aujourd’hui les plus grands créateurs horlogers s’en emparent ou le détournent. Le jean s’affiche en fond de cadran et semble avoir acquis ses lettres de noblesse grâce à des maisons comme Hublot, Dior ou Swatch. (ci-dessous la Big Bang Jeans)

301.SX.2710.NR.JEANS-SD-HR-W

C’est Hublot qui a dégainé le premier. Cet hiver l’horloger de luxe a présenté plusieurs références intégrant la toile bleu indigo. Une grande prouesse pour une marque de garde temps haut de gamme. Mais attention, l’affaire ne s’est pas faite avec n’importe quelle toile « de Nîmes ». Les cadrans et les bracelets des éditions limitées Big Bang Jeans (une pour pour hommes et une référence pour femmes en or blanc 18 carats, sertie de 48 saphirs taille baguette)et Océanographic 4000 (montre de plongée masculine en carbone)ont été réalisés à partir de jean italien Dsquared2. Le fabricant fournit déjà toutes les grandes maisons de luxe de la place pour les basics de leurs gardes robes à la fois masculines et féminines. (ci dessous la Big Bang Jeans diamonds)

341.SX.2710.NR.1104.JEANS-SD-HR-W

Le défi à relever pour Hublot, d’après une idée de Tina Zegg (de la boutique Zegg & Cerlati à Monaco) était ultratechnique, car il fallait que l’épaisseur dudit jean soit compatible avec les tailles habituelles des cadrans et bracelets. Pari réussi pour des pièces limitées à 250 exemplaires  sauf la Oceanographic 4000 éditée à seulement 21 modèles, disponibles à Monte-Carlo, Ischgle en Autriche et Sammaun en Suisse (ci-dessous la jeans carat).

341.SX.2710.NR.1901.JEANS-SD-HR-W

Hublot, si elle est la seule maison à appréhender le jean comme un composant à part entière de ses garde-temps (à la manière de ce que Dior horlogerie a pu faire avec des plumes ou de la nacre pour ses masses oscillantes), n’est pas la seule à surfer sur le réenchantement du jean.A Baselworld 2013, de grandes marques comme Swatch ou dans un autre registre Dior Horlogerie, ont présenté des montres qui prouvent que le jean est entré par la grande porte dans l’horlogerie (ci-dessous les deux modèles de Dior VIII pour femmes dans deux diamètres différents).

DIOR CHRISTAL BLEUE AUTO 38 MM DIOR CHRISTAL BLEUE QUARTZ 33 MM

Un esprit à la fois couture, mais surtout casual souffle sur ces pièces. Le jean est bien une pièce du vestiaire à porter tous les jours. Il vit avec nous, c’est pourquoi les horlogers étaient contraints, un jour ou l’autre, d’y venir. Dior horlogerie en donne une vision très poétique, toute en transparence, pour évoquer l’idée du denim, sans cèder à la facilité pour une maison de couture, de produire un bracelet en jean. Dans le sillage d’Hublot et de Dior, la machine s’emballe, il n’est plus une marque pour présenter une collection sans un jean retravaillé ou réinterprété. Une évolution révélatrice du paysage horloger et fashion d’aujourd’hui. Les fabricants de montres s’approprient le jean comme un produit de mode, mais surtout en Europe, pas aux Etats-Unis. Les modèles inspirés du jean et livrés par Swatch il y a quelques jours en témoignent (photos ci-dessous).

WHITE WASHED OUT FOLLOW THE LINE

Gageons que, détourné de sa fonction utilitaire, le jean devrait faire son chemin parmi les pièces classiques de l’horlogerie, comme il y a des modèles automobiles ou des modèles de plongée et qu’on devrait le retrouver pour plusieurs saisons dans les catalogues de nombreuses maisons.Entre mass market et produits de luxe, il faut quand même distinguer des approches différentes. Des pièces uniques bourrées d’innovations, aux bijoux de luxe diffusés dans les boutiques les plus pointues de la planète, en passant par des Swatch plus accessibles, le jean prouve qu’il est une matière à la fois noble et populaire. Ce en quoi il est indémodable. Les manufactures horlogères ne s’y sont pas trompé.

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Anonimo partenaire de SFS II
Essai de la Raymond Weil Freelancer Piper
Le Women & Watch Club soutenu par Bucherer Paris
Les horlogers aux 24H du Mans
Une histoire des montres connectées
Back to black, la tendance de l’hiver
Omega aux Jeux Olympiques de Sotchi
Pourquoi la Carrera de Tag Heuer est un best-seller?

Découvrez

Girard-Perregaux Laureato
Andre Agassi et Jim Courier encouragent les champions de demain avec le tournoi Longines Future Tennis Aces
Retour d’Alain Prost comme Ambassadeur de Tag Heuer
Hamilton Pan Europ
Quand la Haute Horlogerie rencontre l’architecture Culinaire
MeisterSinger fête ses 10 ans