Jacques Philippe Auriol reprend Technomarine

Stand_TM_Baselworld_2013-13 TM_Dream_2013

On l’a appris ce week-end, d’abord par des indiscrétions, puis aujourd’hui par une voie plus officielle : la marque Technomarine vient d’être rachetée. Basée à Genève, la société horlogère dirigée par Jacques-Philippe Auriol est reprise par son PDG et ses principaux cadres. Jusqu’ici, c’est le fonds d’investissement belge Copeba, sous la houlette du Crédit Agricole Suisse qui en était propriétaire. Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Mais il pourrait avoisiner, selon des spécialistes du secteur, 140 millions d’euros.

Lancée en 1997 à Saint-Tropez, TechnoMarine produit des montres de moyen et haut de gamme à Hong Kong, mais son siège et la conception des modèles sont réalisés à Genève. La marque assure qu’elle vend 140 000 montres par an, dans les 50 pays où elle est présente.

BlackReef_Ti_Ultimate

Nommé le 10 janvier 2011 au board de Technomarine, Jacques-Philippe Auriol avait remplacé comme CEO Vincent Perriard. Auparavant, il avait démarré sa carrière en 1981 chez Cartier. Plus tard, toujours dans le groupe Richemont, il était devenu directeur marketing monde de Baume & Mercier en 1993, puis président. En 2003, après une année passée à la direction du groupe, il était devenu CEO de Gucci Montres. A partir de 2007, J.-P. Auriol avait développé une activité de consultant dans le secteur du luxe. Ce “management buy-out”, lui permet de rester aux manettes de la société qu’il a développée depuis deux ans.

Stand_TM_Baselworld_2013-2

Jacques-Philippe Auriol, PDG de Technomarine depuis 2011 se déclare « ravi de cette nouvelle situation, qui favorise la continuité ». Sa stratégie est de donner à l’entreprise les moyens de conquérir de nouveaux marchés et de poursuivre son développement. « La marque est actuellement en croissance, note l’un de ses proches. Nous allons lancer de nouveaux produits sur le marché cette année ».

Avec cette nouvelle stratégie, TechnoMarine affirme se donner les moyens de conquérir de nouveaux marchés et de poursuivre son développement. La marque entend notamment lancer de nouveaux produits sur le marché d’ici la fin de l’année.

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Zenith marque partenaire de la Fondation de la Haute Horlogerie
Richard Mille RM 50-03 McLaren F1
Swatch Group à l’aéroport de Nice
Rencontre avec Ricardo Guadalupe, CEO d’Hublot
Jaeger-LeCoultre : son expo photo “L’art des coulisses”
Braquage chez Cartier à Paris
SPEEDOMETER PLONGE DANS LA MODE
Audemars-Piguet ne craint pas les montres connectées

Découvrez

RM 011, RM 007 et RM 016 Nuit Blanche – Edition limitée Doux Joaillier
Eterna, un CEO par interim
Sophie Kennedy Clark
LES VOILES DE SAINT-BARTH : THE PLACE TO BE
i-watch ou smart watch?
La Rolex d’Eisenhower en vente 1 million