Emporio Armani swiss made

ARS3004face IMG_4639

“J’ai toujours cru au mélange innovation/tradition. Tout mon travail a toujours été basé sur ce concept”. C’est ainsi que Giorgio Armani explique son arrivée fracassante dans le monde du Swiss made avec une collection très complète de montres à la fois féminines et masculines parfaitement dans le ton du couturier italien. Pour la première fois, Emporio Armani a donc débarqué à Bâle avec une proposition sophistiquée inspirée des formes des années 30 et 40. Un design à la fois intemporel et contemporain, élégant, épuré, pourvu de mécanismes dans la plus pure tradition suisse.

IMG_4638 IMG_4636

C’est sur un stand directement inspiré du monde des banques suisses, plus exactement de leurs coffres – et sans aucun doute le plus original et le plus étonnant de toute la foire 2014, qu’Emporio Armani a présenté ses montres fabriquées en suisse, mais habillées à Milan, avec un souci minutieux du détail. Des mécaniques de précision orchestrées avec talent par Fossil, qui avait déjà lancé avec succès l’an dernier la collection Burberry The Britain. L’exécution est particulièrement réussie, en témoigne le complexe bracelet à maillons composé de 641 élements individuels, et dont l’assemblage prend plus de 4h à lui seul, les verres saphirs doublement bombés, les remontoirs cannelés dotés d’un cabochon de quartz fumé, mais aussi les mouvements swiss made exclusivement STP.

IMG_4637 IMG_4635

Collection Emporio Armani Swiss Made : automatiquement chic

Chic, stylée et accessible dans un monde horloger en pleine euphorie en matière de prix, la toute nouvelle collection horlogère d’Emporio Armani a bien l’intention de remettre les pendules à l’heure. Les pièces proposées, intemporelles et soignées selon les critères très stricts de l’industrie horlogère suisse, sont dignes de permettre à cette maison « couture » de jouer dans la cours des grands. La mention « Swiss made » équivaut plus ou moins en horlogerie à l’expression « demi-mesure » en confection. Et l’avoir apposée aux cadrans de ses créations n’est pas sans conséquence sur l’appréciation qu’un amateur pourra avoir de sa nouvelle collection de garde-temps. De toutes les pièces présentées au sein de cette jeune et noble famille de produits horlogers, l’amateur un tant soit peu éclairé retiendra le modèle de 42 mm de diamètre disponible en acier ou en acier traité PVD or jaune ou or rose, équipé d’un calibre mécanique automatique. Son mouvement -évidemment suisse-, réputé pour sa robustesse et sa précision fera la fierté d’un homme de goût sachant combien la qualité d’une tenue se juge au détail porté aux accessoires. Question de style, cette nouvelle pièce intégrée à une collection promise à un bel avenir, se pare d’une couronne sertie d’un cabochon de quartz véritable. Une signature simple et élégante soulignant que cette montre à porter sur bracelet en lézard ou en acier à maille milanaise, est de facture suisse.

Prix modèle automatique : 950 € en acier et 995 en version PVD ; www.emporioarmaniwatches.com

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Ebel Sport Classic
Montblanc Chronograph TimeWalker UTC
Cartier à l’hôtel Montana Paris
Richard Mille 50-02 ACJ Tourbillon
Montblanc Heritage Chronométrie
L’essor de Daniel Wellington

Découvrez

Andy Murray
Patek Philippe Chronographe à Quantième Perpétuel
Nicole Kidman
JAEGER-LECOULTRE Vente Unique chez Artcurial
L’excellence par Glashütte Original
Hamilton Thin-O-Matic Un design ultra plat porteur d’histoire