Frederique Constant vendu à Citizen

En fin de semaine dernière, la nouvelle tombait de la vente du groupe Frederique Constant au géant japonais Citizen. Comme à leur habitude, le couple STAS a joué la transparence en nous communiquant les raisons de cette cession. Voici l’intégralité du communiqué diffusé.

Communiqué :

Citizen Watch Co. Limited vient d’acquérir le groupe Frédérique Constant. Dans le cadre de son plan stratégique à moyen terme, Citizen développe une stratégie multimarques en cherchant à compléter son portefeuille de marques à travers l’acquisition des marques suisses du groupe Frédérique Constant.

Pour beaucoup d’entre vous avec qui nous avons des relations étroites tant bien personnelles que professionnelles, vous comprendrez sûrement que prendre une telle décision fût pour nous assez conséquent. Il y a 25 ans, nous avons vu une
opportunité de créer et de fabriquer des montres suisses classiques à des prix raisonnables. Depuis lors, Frédérique Constant n’a cessé de se développer pour devenir aujourd’hui une marque globale de montres, fabriquant et vendant 150000
pièces annuellement. Ceci n’a été possible que grâce à notre étroite collaboration avec un ensemble croissant de partenaires engagés. Nous avons vécu la création du « Heart Beat », l’acquisition de notre marque Alpina, la création et le développement de nos calibres Manufacture, le lancement des Ateliers deMonaco, et dernièrement la naissance de notre Montre Connectée. Ce fût une incroyable aventure.
Pour illustrer cette croissance et quantifier la taille que la famille représente aujourd’hui, l’équipe du groupe Frédérique Constant est composée de 170 personnes répartis au sein de six bureaux dans le monde entier, mais aussi des milliers de personnes chez plus de 100 fournisseurs, et encore quelques autres milliers chez plus de 3000 détaillants et distributeurs. Nous sommes très heureux et reconnaissants d’avoir pu travailler étroitement avec des fournisseurs, clients et
collègues, tous très doués et entièrement dévoués. Cela fût un réel plaisir de développer l’entreprise ensemble et nous avons cette collaboration hautement en estime.

Nous avons souvent été questionnés, Aletta et moi-même, à savoir si nous souhaitions transmettre notre entreprise à nos enfants. En effet, faire perdurer le groupe Frédérique Constant en qualité de groupe familial et indépendant était un
souhait intérieur. Nous sommes chanceux d’avoir deux enfants intelligents, avec qui nous avons pu ouvertement discuter de tout cela. Nos enfants ont été exposés à Frédérique Constant depuis le début. Ils ont pu entrevoir les avantages et les
inconvénients. Mais naturellement, ils ont développé leurs propres désirs et ambitions, Piet-Jan dans l’énergie durable et Eline dans le domaine médical.

Comme nous ressentions un immense engagement pour l’entreprise et pour les personnes y travaillant, nous avons commencé à étudier une potentielle collaboration pour assurer l’avenir au-delà de nous. Après une étude attentive et beaucoup de
discussions, nous avons été de plus en plus impressionnés par les technologies innovatrices du groupe Citizen. Nous voyons l’opportunité d’un partenariat Suisse-Japonais pour développer et lancer des montres pour le 21ème siècle et au-delà :
• Une collaboration high-tech dans le développement de mouvements électroniques, mécaniques et hybrides. Nous avons hâte de combiner la haute capacité manufacture de Frédérique Constant avec la longue histoire de Citizen avec ses calibres innovants tels que les calibres révolutionnaires solaire, radio ou ultraplat.

• Citizen et Bulova disposent d’une immense organisation dans leurs distributions sur le territoire des Amériques. Frédérique Constant bénéficiera considérablement d’associations sur le plan des Ventes et du Marketing avec le groupe Citizen.
• Accélérer la croissance avec le soutien d’un partenaire horloger fort et stratégique. Frédérique Constant assure sa continuité sur le long terme grâce aux forces financières, RH et stratégiques du groupe Citizen.
Au cours de l’année passée, nous sommes devenus convaincus que le groupe Frédérique Constant pourrait considérablement bénéficier des forces du groupe Citizen et nous avons finalement accepté leur offre d’acquisition. Conformément à
l’accord, Aletta et moi-même resterons dans nos positions actuelles pour un minimum de cinq années. Frédérique Constant, Alpina et Ateliers deMonaco seront managées comme des marques et entreprises indépendantes au sein du groupe
Citizen.
Nous sommes extrêmement contents et fiers de tout ce que nous avons accompli ensemble, et sommes prêts à débuter une nouvelle phase de développement pour notre société. Bon nombre d’idées et de projets vont maintenant s’accélérer, et nous
nous réjouissons d’ores et déjà de poursuivre la croissance de Frédérique Constant, Alpina et Ateliers deMonaco tous ensemble.

Peter & Aletta STAS

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Jean-Claude Biver se lit aux éditions Eyrolles

Découvrez

TAG Heuer MikropendulumS 100ième de seconde Chronographe Concept
Pulsar Automatique : mécanique accessible
Stars en Piaget aux Oscars
Tag Heuer en pointe à Courchevel
Une série de montres GULF par BRM
TAG Heuer et le rugby à 7