Oris et le reflet des océans

Oris étoffe sa collection Divers Sixty-Five en introduisant une version dotée d’un cadran argenté inédit.
Sortie l’année dernière, la Oris Divers Sixty-Five en version de 42 mm de diamètre a immédiatement suscité l’engouement des amateurs de montres vintage. Aujourd’hui, la ligne s’enrichit d’une référence dont le cadran argenté rappelle les reflets scintillants de la lumière à la surface des océans.

Comme tous les modèles de la collection Divers Sixty-Five, relancée en 2015, cette nouveauté est inspirée de la première montre de plongée Oris née en 1965. Les années 60 ont été une période d’avant-garde, qui a vu naître des améliorations significatives pour les appareils de plongée sous-marine, conçues par d’ingénieux passionnés comme Jacques Cousteau, Hans Hass ou Christian J. Lambertsen. Des instruments de chronométrage fiables sous l’eau étaient essentiels pour les accompagner dans l’exploration du Monde du Silence. A cette époque, Oris était déjà l’un des principaux fabricants de montres de plongée.

Old-school en apparence, cette nouvelle déclinaison reprend les caractéristiques du modèle originel, tout en bénéficiant des standards techniques d’une montre du 21ème siècle : boîtier de 42 mm de diamètre affiné en acier inoxydable de haute qualité, étanchéité jusqu’à 100 mètres, guichet dateur trapézoïdal, lunette tournante unidirectionnelle en aluminium noir et verre saphir bombé traité antireflets des deux côtés sans oublier des aiguilles et des index luminescents revêtus de Super-LumiNova®, au lieu du tritium utilisé auparavant. La collection originale des années 60 comptait déjà un modèle à cadran argenté. En reprenant cette teinte spécifique, Oris offre à l’esthétisme robuste de la Divers Sixty-Five. Un lumineux visage à l’esprit marin ancré dans son histoire.

Grâce à ses trois bracelets, cette montre pourra s’adapter à tous les styles. Les bracelets en caoutchouc noir et en acier inoxydable brossé restent fidèles au design résolument sixties de ceux de la pièce d’origine. Le bracelet en cuir vieilli apporte, quant à lui, un confort incomparable et complète l’allure rétro de l’instrument. Un style vintage affirmé par la gravure du blason historique Oris, logo de la marque à l’époque au dos du boîtier.

La collection Oris Divers Sixty-Five, dont l’industrie horlogère ne cesse de parler depuis deux ans, reste plus que jamais en haut de la vague avec ce nouveau modèle à cadran argenté. Celui-ci est d’ores et déjà disponible, au prix de 1 850 € avec bracelet cuir ou caoutchouc et 2 050 € avec bracelet en acier inoxydable.


Pour affirmer le style rétro du modèle, le dos du boîtier a été gravé du blason historique Oris, logo de la marque en 1965.

Oris Divers Sixty-Five
Ref. No. 01 733 7720 4051 RS, Ø 42.00mm
Mouvement automatique Oris Cal. 733, base Sellita SW 200-1, avec guichet dateur à 3 h.
Boîtier multipièce et couronne vissée en acier inoxydable.
Étanche jusqu’à 100 mètres (10 bars).
Lunette tournante unidirectionnelle avec insert en aluminium noir, échelle des minutes et index du zéro en Super-LumiNova®.
Verre saphir bombé des deux côtés avec traitement intérieur antireflets.
Dos de boîtier vissé en acier inoxydable, gravé du blason historique Oris.
Cadran bombé argenté avec index en applique revêtus de Super-LumiNova®.
Aiguilles des minutes et des secondes en nickel revêtues de Super-LumiNova®.
Disponible sur bracelets caoutchouc noir, cuir vintage marron ou en acier inoxydable.
Prix de vente public : 1 850 € sur bracelets caoutchouc ou cuir et 2 050 € sur bracelet en acier inoxydable.

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Réintroduction d’un mythe !
Omega Speedmaster Mark II « Rio 2016 »

Découvrez

Rolex Deepsea Under the Pole
Jaeger-LeCoultre – Master Calendar
Eberhard & Co. au Salon Belles Montres
G-shock fête ses 30 ans
Montblanc 4810 Day-Date
Début des régates demain pour les 194 voiliers de la Giraglia Rolex Cup