Girard-Perregaux Neo-Bridges

Une passerelle pour le futur
Extrapolation futuriste d’une architecture de mouvement datant du XIXème siècle aujourd’hui considéré_ comme la signature historique de la manufacture Girard-Perregaux, la montre Neo-Bridges automatique en titane inaugure une approche de construction visant à théâtraliser la mécanique de demain.

Fondamentalement rétro-futuriste dans son approche esthétique, la Neo-Bridges automatique titane fait sienne une certaine vision de l’anticipation horlogère tout en sachant être en parfaite harmonie avec l’histoire de la marque fondée en 1791.

Architecturer l’avenir
A la confluence de deux univers associant tradition et innovation, cet instrument de mesure du temps visionnaire s’impose comme l’un des axes de la nouvelle image de la manufacture, toujours de quelques instants en avance sur son temps. La richesse de cette nouvelle expression de la vision mécanique de la manufacture Girard-Perregaux s’enracine dans le passé pour se projeter dans le futur. D’antan, la Neo-Bridges Automatique Titane reprend les codes de construction architecturaux chers à Constant Girard, créateur de la montre de poche Esmeralda célébrée en 1889 par un premier prix lors de l’Exposition Universelle de Paris. Elle reprend également le caractère théâtral des créations de Jean-François Baute qui, à la fin du XVIIIème siècle, dessinait des instruments horlogers sachant, à travers l’approche ludique de l’affichage de l’heure, désacraliser l’écoulement du temps et ainsi faire des montres de pures œuvres d’arts cinétiques.

La dynamique de l’équilibre
Dans ce spectacle horloger à la scénographie magistrale, le nouveau calibre référence GP08400 à remontage automatique par micro-rotor de 14 lignes ¼, fait corps avec le boîtier en titane de 45 mm de diamètre, étanche à 30 mètres et à porter sur un bracelet en alligator noir fermé au poignet par une triple boucle déployante en titane. Captivant, ce mouvement à la symétrie parfaite grâce au judicieux positionnement du micro-rotor sur la même ligne que le tambour de barillet offrant 50 heures de réserve de marche, a pour première ambition de séduire le regard. Dans les faits, son architecture le capte car elle est renforcée par des finitions contemporaines intégrant un sablage, un traitement NAC pour la platine et une finition PVD pour les ponts formant des galbes délicats. Cet ensemble au graphisme abouti possède même quelque chose d’infiniment hypnotique en raison de la présence, à 6 heures, d’un grand balancier de 10,15 mm de diamètre à inertie variable, oscillant à 3 Hertz (21 600 alternances par heure). De par sa taille, le balancier est moins sujet aux perturbations et de ce fait plus précis.

Avoir le sens de la mise en scène
La montre Neo-Bridges a été conçue par le bureau de style pour retranscrire de façon contemporaine les codes esthétiques chers à la manufacture Girard-Perregaux. Et pour magnifier ces derniers, les ingénieurs et horlogers ont travaillé le boîtier de 45 mm de diamètre et 12,18 mm d’épaisseur en titane alternativement poli et satiné. Cet ensemble cohérent se dote d’une glace saphir « Box », d’un cadran minimaliste et d’un fond transparent en verre saphir pour offrir un espace considérable à l’œil afin de lui permettre de lire l’heure, mais aussi de découvrir ce fascinant mécanisme comportant 208 composants, dont l’art est de parvenir à projeter dans l’avenir la toute puissance stylistique des garde-temps du passé qui ont fait la renommée de la manufacture Girard-Perregaux depuis maintenant plus de 225 ans.

Neo-Bridges

Boîte
Matière: titane
Diamètre: 45.00 mm
Hauteur: 12.18 mm
Verre: glace saphir anti-reflet
Fond: glace saphir crystal
Cadran: pas de cadran, bague avec index suspendus
Aiguilles: squelettes avec matière luminescente
Etanchéité: 30 mètres (3 ATM)

Mouvement
Référence: GP08400-0001, mécanique à remontage automatique
Diamètre: 32.00 mm (14¼’’’)
Hauteur: 5.45 mm
Fréquence: 21,600 Vib/h – (3 Hz)
Nombre de composants: 208
Pierres: 29
Réserve de marche: 48 heures
Fonctions: heures, minutes

Bracelet
Matière: alligator gris foncé
Boucle: triple boucle déployante en titane

A propos de Girard-Perregaux
Girard-Perregaux est une Manufacture suisse de Haute Horlogerie dont les origines remontent à 1791. L’histoire de la marque est jalonnée de montres légendaires qui allient design pointu et technologie innovante, comme le célèbre Tourbillon sous Trois Ponts d’Or, présenté par Constant Girard en 1889 lors de l’Exposition universelle de Paris, et qui reçut la médaille d’or.

Avec plus de 80 brevets, Girard- Perregaux se consacre à la recherche et au développement de Haute Horlogerie et reste l’une des seules Manufactures à regrouper sous un même toit tous les métiers d’horlogerie, y compris la fabrication du cœur de la montre : son mouvement. En 2013, Girard-Perregaux a reçu de nombreuses distinctions pour son révolutionnaire Echappement Constant L.M. dont le plus prestigieux et le plus convoité des prix de l’industrie horlogère : l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Girard-Perregaux appartient au groupe Kering, qui figure parmi les leaders mondiaux de l’habillement et des accessoires et développe un ensemble de marques importantes dans les secteurs du Luxe et du « Sport & Lifestyle ».

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Girard-Perregaux Vintage 1945 Le Corbusier
Déjà 10 ans pour MB&F !
Montre connectée par Vuarnet
Gucci lance une montre connectée
Montblanc connecte ses montres mécaniques
Test : la Pebble, montre plus connectée que Samsung
Connaissez-vous Wimm, la montre connectée de Google?
La montre connectée de Samsung arrive

Découvrez

Andy Murray
Patek Philippe Chronographe à Quantième Perpétuel
Nicole Kidman
JAEGER-LECOULTRE Vente Unique chez Artcurial
L’excellence par Glashütte Original
Hamilton Thin-O-Matic Un design ultra plat porteur d’histoire