Cartier Répétition Minutes Double Tourbillon Mystérieux

L’osmose des signatures Maison
Le boîtier rond de la collection Rotonde de Cartier offre le parfait terrain de jeu à un dialogue inédit entre les signatures emblématiques de la Haute Horlogerie Cartier.

Avec les montres Rotonde de Cartier Répétition Minutes Double Tourbillon Mystérieux et Rotonde de Cartier Heure Mystérieuse Squelette, les mouvements mystérieux de la Maison se confrontent au spectacle rythmé de la répétition minutes ajourée de la Maison, pour l’une, et à l’architecture incomparable du squelette Cartier pour la seconde.

Cartier associe pour la première fois l’esthétique de son mouvement mystérieux à l’une des complications les plus exigeantes du répertoire horloger : la répétition minutes.

Inaugurée par la montre Rotonde de Cartier, cette rencontre, exceptionnelle à ce niveau de complication, relève deux défis : technique pour le premier, qui rassemble 448 composants dans une boîte d’une finesse de 11,15 mm seulement. Esthétique pour le second, dont l’ajourage du mécanisme et le contraste du rhodiage noir exposent en continu la transparence du double tourbillon mystérieux et révèle, à la demande, le jeu rythmé de la répétition minutes.

Une fascination permanente : le double tourbillon mystérieux
Magique, la mécanique du double tourbillon mystérieux transcende l’esthétique des mouvements mystérieux de Cartier, hérités des premières pendules de 1912.

Son tourbillon volant, qui effectue une révolution complète sur lui-même en soixante secondes, apparaît en totale suspension, sans aucune connexion apparente avec le mouvement. L’illusion est multipliée par le disque en saphir sur lequel est posé le tourbillon qui, lui, effectue une rotation en 5 minutes.

Désaxé entre 9 h et 10 h, le spectacle du double tourbillon mystérieux est magnifié par l’animation de la répétition minutes avec ses marteaux visibles à 6 h, véritable signature stylistique de la Haute Horlogerie Cartier.

Un enchantement des sens à la demande : la répétition minutes
De la boîte au mécanisme, les horlogers Cartier ont développé une montre destinée à sonner le temps. Avec cette Rotonde de Cartier et son calibre 9407 MC, tout a été mis en oeuvre pour atteindre une acoustique optimale, ne délaissant aucun des 4 éléments fondateurs du son.

• L’intensité
Elle se caractérise par la puissance d’un son et se mesure en décibels. Pour atteindre une meilleure intensité de la répétition minutes, le poids de la montre Rotonde de Cartier a été réduit à son minimum : la boîte en titane est d’autant plus légère qu’elle a été évidée, un poussoir a été privilégié à une gâchette, et l’absence de cadran permet à la tête de montre de peser moins de 50 grammes. Par ailleurs, quatre points d’attache entre le mouvement et la boîte, ainsi que deux points d’attache supplémentaires avec les timbres, permettent de maximiser la transmission des vibrations sonores entre le mécanisme de répétition minutes et la montre, dont le diamètre de 45 mm offre une surface de résonance idéale.

• La tonalité
Elle dépend notamment du choix de la note et de la pureté du son. Dans un souci d’harmonie, les timbres du calibre 9407 MC ont été ajustés sur une note de Si (5e octave) pour la répétition des heures, et de Ré (6e octave) pour celle des minutes. À l’activation de la répétition minutes, un volant inertiel, visible à 7 h, s’anime de façon parfaitement silencieuse et garantit une sonnerie pure sans bruit parasite.

• La richesse
Elle donne sa personnalité au son d’une répétition minutes et dépend de la géométrie et de la matière des timbres utilisés pour le mouvement. En se dotant de timbres en acier trempé à la section carrée, le calibre 9407 MC propose ainsi un son riche de 8 harmoniques.

• La durée
Elle caractérise la bonne tenue du son dans le temps. Elle est assurée par la régularité des frappes des marteaux sur les timbres, dont la section carrée permet de mieux maîtriser la surface d’impact des marteaux. Cette construction garantit un son uniforme d’une frappe à l’autre, tandis que le volant inertiel, lui, régule la vitesse d’action des marteaux afin d’assurer une constance de sonnerie.

Une esthétique du contraste
Complètement ajourée, l’esthétique du calibre 9407 MC repose sur l’équilibre entre la transparence du double tourbillon mystérieux et la densité mécanique du mouvement dont les finitions rhodiées noires renforcent le contraste.

La garantie d’un savoir-faire exceptionnel : le Poinçon de Genève
Certifiée Poinçon de Genève, la montre Rotonde de Cartier, équipée de son mouvement 9407 MC, témoigne du savoir-faire des ateliers Cartier, tant dans leur conception et assemblage, que dans le soin des finitions de chaque composant, réalisées à la main.

La montre Rotonde de Cartier
Choisie pour l’équilibre de ses proportions, la montre Rotonde de Cartier offre la rondeur de son ouverture à ces deux complications prestigieuses.
Par sa finesse, elle garantit par ailleurs un confort de porter hors pair. Une exigence esthétique, une attention portée aux sensations, qui s’étend jusqu’au bracelet en alligator “Gomma”, dont le traitement mat allie la douceur du caoutchouc à la préciosité de l’alligator.

Montre Rotonde de Cartier Répétition Minutes Double Tourbillon Mystérieux
Calibre 9407
MC Montre certifiée Poinçon de Genève

Boîte : titane
Dimensions : 45 mm
Couronne perlée ornée d’un saphir cabochon
Aiguilles en forme de glaive en acier rhodié
Bracelet : alligator “Gomma” noir
Boucle déployante en or gris 18 carats
Glace et fond : saphir
Épaisseur : 11,15 mm
Étanchéité : 3 bars (~30 mètres)
Édition limitée et numérotée de 50 pièces
Existe également en versions serties de diamants taille baguette
Calibre 9407 MC
Mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel, répétition minutes, double tourbillon mystérieux
Diamètre d’encageage : 17 lignes ½, soit 39,30 mm
Diamètre total : 39,30 mm
Épaisseur : 6,05 mm
Nombre de rubis : 45
Nombre de composants : 448
Fréquence : 21,600 alternances / heure
Réserve de marche : 3,5 jours minimum

Crédits photos : Laziz Hamani © Cartier

votre avis nous interesse

ça va vous intéresser

Omega Speedmaster Mark II « Rio 2016 »

Découvrez

Rolex Deepsea Under the Pole
Jaeger-LeCoultre – Master Calendar
Eberhard & Co. au Salon Belles Montres
G-shock fête ses 30 ans
Montblanc 4810 Day-Date
Début des régates demain pour les 194 voiliers de la Giraglia Rolex Cup