Nouvelle Slim D’Hermès

Slim d’Hermès cultive les contraires autant que l’épure. Sa ligne d’une élémentaire sobriété est le résultat d’une étude de style rigoureuse. Finesse de sa silhouette, grande ouverture du cadran, détails esthétiques de ses attaches. Tout dans le dessin souligne son caractère essentiel.

Sa force lui vient aussi de la typographie originale de ses chiffres, imaginée comme une partition par le graphiste Philippe Apeloig. Le tracé entrecoupé d’espaces de silence singularise cette écriture pure. Etudiée avec soin, elle insuffle au temps un rythme vif.

Paradoxe tout en équilibre, telles les deux nouvelles propositions de cadran jouant de laque noire opaque ou blanche magnolia translucide. Réalisée dans les ateliers horlogers d’Hermès et disponible en petit et très petit modèles, la montre Slim d’Hermès se livre comme elle a été imaginée : en toute simplicité.

Hermès crée des objets. Des objets que les mains des artisans façonnent pour les rendre complices de ceux qui les portent. Issus d’un savoir-faire exigeant, pratiques et fonctionnels, ils ont la légèreté de l’inattendu. Ils font du quotidien leur espace de jeu et de l’instant un moment privilégié.

Le temps, chez Hermès, est aussi un objet. De la tension qui l’habite, la maison a fait une singularité. Plutôt que de mesurer, séquencer, contrôler, la maison ose un autre temps, destiné à susciter des émotions, ouvrir des parenthèses, créer des espaces de fantaisie, de récréation.

votre avis nous interesse

Découvrez

A.L. Breguet : l’horloger de Waterloo
Les 50 montres les + stylées 2/10
Pascal Papé
Braquage chez Cartier à Paris
Wikimontre : Métiers d’art chapitre 2 : la marqueterie de paille
GRAHAM Chronofighter Fortress