Jaquet Droz présente la Petite Heure Minute Lion

La nature s’invite à nouveau chez Jaquet Droz. Pour une nouvelle série très limitée (Numerus Clausus 28 pièces), c’est un animal d’exception qui pousse la porte des Ateliers d’Art de la maison pour y être immortalisé : le lion. Le célèbre félin, roi des animaux, possède de multiples attributs et vertus dans des univers mystiques et mythologiques en raison de sa puissance et de sa force. Symbole de majesté, il est aujourd’hui représenté de face au sein de la Petite Heure Minute de Jaquet Droz. La maison a su en capturer l’intensité de l’expression, alliant force tranquille à une détente et une rapidité hors du commun lorsque l’animal se met en chasse.

Pour saisir cet esprit si singulier, Jaquet Droz a choisi la peinture miniature. Seule sa finesse permet de retranscrire chacun des détails de son expression. Les moindres traits de son regard, de son pelage, sont réalisés à la main. Les artisans des Ateliers d’Art de Jaquet Droz ont utilisé de multiples pinceaux dont certains n’avaient qu’un seul poil, aussi fin qu’un cheveu, afin de donner vie à des détails à peine perceptibles à l’œil nu. Réunis au sein d’une boite de 43 mm, ils donnent vie à une peinture vibrante et vivante. Chacune des 28 pièces étant réalisée à la main, elles seront toutes différentes, comme une collection de pièces uniques.

C’est aussi leur procédé de réalisation qui les rend encore plus uniques dans l’univers de Jaquet Droz. Grâce à une peinture miniature sur une base émail Grand Feu noir, le motif représenté jouit d’une profondeur inédite qui permet au lion de littéralement sortir du cadran. Le résultat offre un contraste saisissant, non seulement de couleurs mais aussi de style, entre d’une part la modernité et la pureté du cadran en émail noir et, d’autre part, la peinture miniature artisanale en couleur réalisée par les artisans Jaquet Droz.

Chaque garde-temps est accompagné d’un certificat Ateliers d’Art signé par les artistes ayant personnellement travaillé sur chacun des 28 modèles. Ils y détaillent les métiers d’art utilisés, nouant ainsi une relation intime et précieuse entre leur propriétaire et la maison, gardienne d’un Art de l’Emerveillement dont la Petite Heure Minute Lion est un nouveau chapitre.

«Some watches tell time, some tell a story»

votre avis nous interesse

Découvrez

Début des régates demain pour les 194 voiliers de la Giraglia Rolex Cup
UN CHRONO AP ROYAL OAK MESSI AUX ENCHERES
Monaco Classic Week 2011 : triomphe de Mariquita
Top départ pour top Marques à Monaco
Une lune de jour comme de nuit
Jean-Claude Biver se lit aux éditions Eyrolles